Gastronomie

Découvrir la gastronomie khmère à Siem Reap

Ayant vécu plus d’un an à Siem Reap, j’ai eu le temps d’en découvrir les meilleures adresses. Car oui, cette ville cambodgienne regorge de restaurants à touristes, où vous trouverez des cartes qui se ressemblent toutes : amok de poisson, boeuf lok lak, riz frit … Et après cela, vous vous direz que la gastronomie khmère n’est vraiment pas très développée ! C’est FAUX, archi-faux ! Je vous dévoile aujourd’hui mes trois adresses coups de coeur pour une découverte des cuisines de chefs cambodgiens d’aujourd’hui:

Tenu un cambodgien ayant longtemps vécu en France, cet établissement est décoré avec soin. On y retrouve les bases du style khmer avec le bois, les couleurs orangées, toutefois mélées à des oeuvres d’art modernes. La carte excelle en l’art de mixer des incontournables de la cuisine cambodgienne et française : on trouvera des grenouilles, des crevettes, une salade de boeuf côtoyant une salade de fromage de chèvre, et même de pâtes, de quoi ravir tout le monde.

En tous cas, peu importe ce que vous choisirrez en plat principal, s’il vous plait, essayer la sauce au poivre vert de Kampot, c’est un réel délice !

  • La cuisine traditionnelle à la portée de tous : MAHOB KHMER

Le nom de ce restaurant signifie littérallement « cuisine khmère »: nichée dans une maison traditionnelle sur pilotis et en bois, ce restaurant offre des incontournables de la cuisine cambodgienne, mais dans un esprit haut de gamme. Au menu,du « prahok » en entrée, plat que les cambodgiens mangent au moins une fois par jour (il s’agit de poisson fermenté, à l’odeur très forte!), de la salade d’aubergine au porc, ou encore des crevettes du lac tonle sap. Bref, vos papilles connaîtront enfin les vraies saveurs du Cambodge!

  • Une adresse pour découvrir la gastronomie khmere : MIE CAFE

Un restaurant où le chef pratique la cuisine fusion et s’amuse à méler diverses inspirations. Je vous recommande d’opter sans hésiter pour le « Gourmet menu » qui, en 5 plats, vous fera voyager entre Orient et Occident. Le chef, qui a étudié la cuisine en Suisse, parle français et vient accueillir chaque convive à leur table le soir. Il y a peu de places, je vous conseille de réserver si vous voyagez à Siem Reap en haute saison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s