Voyages

Que faire en 4 jours en Islande?

Voyage du 15 au 19 Septembre 2016.

4 jours, c’est court pour découvrir l’immensité des paysages de ce pays sublime ! Mais c’est déjà pas mal, pour admirer les sites les plus incontournables sans faire trop de kilomètres. Le mieux est évidemment de louer une voiture pour avoir toute la liberté de s’arrêter comme bon vous semble sur les sites naturels du pays.

Jour 1: Je suis arrivée à l’aéroport de Keflavik vers 16h, et le temps de récupérer la voiture et les bagages, nous arrivons pour 17h au Blue Lagoon, notre première activité ! C’est super touristique certes, mais hônnetement, ça vaut vraiment le coup. La logistique du lieu est très bien organisée, et lorsque vous arrivez dehors par 3 degrés et que vous plongez dans les eaux bleux laiteuses des thermes, c’est juste top !

P1010005.JPG

Nous y sommes restés environ 3 heures au total, avant de prendre la route pour notre première soirée à Reykjavik. Le soir même, nous sommes arrêtés dans l’artère principale de la capitale, Laugavegur, pour dîner, au resto MEZE (libanais, pas très local, je sais!). C’était très bon (je suis incollable sur le houmous bien fait!) même si les prix sont exorbitants!

Jour2: Nous partons vers 9 heures à l’assaut de la route n°1, qui fait le tour de l’île, avec l’intention d’aller jusqu’au village de Vik. La route est parsemée de nombreux sites naturels incroyables, notamment les cascades de Skogafoss et Seljlalandfoss. Mais le plus impressionnant de cette journée fut le glacier Solheimajokull : un glacier de 10 kilomètres qui vous fait nous sentir tout petit. Ce n’est certes pas le plus grand du pays (le plus grand étant le Vatnajokull, de la taille de la Corse), mais la sensation et les couleurs sont à couper le souffle.

La route continue jusqu’à la région de Dyrholaey et le village de Vik : au programme, falaises à pic et sculptées par les vagues et longues plages de sable noir. Vik comporte au maximum 4 rues, et au vu de la météo au moment où j’y étais, ça avait des allures de village abandonné. La brume, la bruine et les lourds nuages donnaient une impression de bout du monde à cette côte aux couleurs intenses. Il y a quelques hôtels à Vik, et c’est un bon point de chute sur la côte sud si vous souhaitez continuer vers l’Est par la suite.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Dyrholaey
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La plage de sable noir de Vik
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Entrée du glacier Solheimajokull

Jour 3: Aujourd’hui, nous nous attaquons aux sites naturels les plus connus du pays, ceux du Cercle d’Or! La région se situe à environ 1H30 de voiture de Reykjavik. C’est littéralement LA région la plus impressionnante de la côte sud: il s’agit en effet des 3 sites naturels majeurs. On commence par une balade de 3 heures dans le Parc de Thingvellir, qui abrite le point de rencontre entre les plaques tectoniques américaine et eurasienne. Cela se traduit par une énorme faille longue de plusieurs kilomètres et haute d’environ 4 ou 5 mètres par endroits.

P1010168.JPG

La route continue vers les chutes de Gullfoss, qui sont les plus impressionnantes de la région, hautes de 32 mètres mais surtout avec un débit incroyable. On se sent vraiment tout petit face à la grandeur de la nature islandaise !

Et enfin, pour terminer la découverte du cercle d’or, le site de Geysir, certainement mon endroit préféré du voyage. Il s’agit d’une zone géothermique très active, où l’on peut admirer marmittes de boue fumantes, fumerolles sortants de la terre, et sources d’eau chaudes allant jusqu’à plus de 100 degrès. MAIS surtout, c’est là qu’on peut admirer le seul geyser encore actif de l’île, Strokku, qui entre en activité toutes les 10 minutes environ !

Alors bien sûr, il ne faut pas s’arrêter à ces sites incontournables: tous les paysages sont beaux en Islande. J’aurais pu passer des jours à conduire autour de l’île juste pour profiter des couleurs changeantes au gré de la météo.

P1010226.JPG

Jour 4: Nous passons un peu de temps aujourd’hui à Reykjavik, capitale fort peu intéressante. Nous nous promenons un peu dans le centre et dans l’artère principale, surtout pour arriver au vieux port (qui est le seul endroit joli de la ville de mon point de vue!) pour une croisière d’observation des baleines de 3 heures ! Il fait super froid, mais nous avons pu observer des baleines de Minke et divers petits rorquals, mais seulement de loin.

La journée se termine avec une visite de l’Opéra HARPA (réputé pour son architecture originale et très moderne) et quelques magasins dans la rue piétonne Laugarvegur. Nous avons aussi bu un verre au Big Lebowski bar, un des endroits les plus animés de la ville le week-end !

Comment y aller? Grâce à la compagnie low cost islandaise Wow Air, qui propose des tarifs à partir de 150 euros l’aller retour environ. Elle opère depuis Paris ou Lyon en France.

Quel budget prévoir? La vie est chère en Islande. Lors de mon voyage de 4 jours, le budget global pour 2 personnes avec les vols, la voiture, l’hôtel, le carburant, l’entrée au blue lagoon et les repas, était d’environ 1400 euros. Ça vous donne une bonne idée du coût de la vie sur place. Le plat le moins cher que j’ai pu manger étant un hot dog sur la place principale de Reykjavik à 7 euros…D’ailleurs, si quelques bonnes adresses t’intèressent, n’hésites pas à lire mon article sur les restaurants de Reykjavik que j’ai pu tester!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s