Voyages

Que faire à Athènes?

Voyage en Août 2016.

Architecture, chaleur, douceur de vivre, crise économique, voilà quelques uns des mots qui me viennent à l’esprit lorsque je pense à Athènes, capitale grecque au rythme de vie agréable.

3 jours est un minimum dans cette capitale éclectique et éminemment historique. Déjà, il faut compter une journée pour l’Acropole, l’ancienne Agora, se balader sur la promenade qui longe l’acropole et profiter de l’ombre de ses arbres et en apprendre plus sur cette ancienne cité faste. Pour l’Acropole, Mieux vaut arriver tôt le matin en très haute saison pour éviter une queue trop longue et une attente en plein caniar. Pour ma part, un 16 Août, j’ai attendu 30 minutes en y allant vers 10 heures.

Parmi les incontournables de l’Acrople: le Parthénon, évidemment, qui impose par sa grandeur et son nombre de colonnes. J’ai apprécié la visite car ce temple est vraiment mis en valeur car il n’est pas accolé à d’autres monuments, ce qui lui confère une grandeur incroyable! Mon autre coup de cœur est le Temple d’Athèna, notamment grâce à ses six colonnes sculptées à la grandeur de la déesse. En redescendant vers la ville, un arrêt à l’ancienne Agora est également de mise: il s’agit de l’ancienne place principale de la ville, aujourd’hui tres verdoyante et ombragée, idéale pour s’y balader en fin de journée.

Mais il ne faut pas s’arrêter là, Athènes a beaucoup à offrir ! J’ai pour ma part beaucoup apprécié le Jardin national, surtout lorsqu’il faut 35 degrés au mois d’Août, et tout simplement marcher dans les ruelles du centre-ville.

Le quartier de Monastiraki est idéal pour être proche du métro, de l’acropole des restaurants et des sites d’intérêts, même si c’est l’endroit LE plus touristique en haute saison. Vous pourrez en effet acheter toutes sortes de souvenirs et manger ce qu’il vous plait, ainsi que boire de super cocktails ou bières locales. Il y a aussi pas loin une immense rue piétonne pleine d’enseignes locales et internationales pour les inconditionnels du shopping.

Mais je crois que mon souvenir majeur réside dans les ruelles et rues de la ville: en effet, de nombreux Street Artists se sont lancés à l’assaut des rues de Athènes. J’ai dormi dans la guesthouse City Circus hostel (super bien d’ailleurs!) et dans les ruelles alentours se trouvaient de nombreux tags et œuvres de street art. C’est en tous cas à proximité du métro OMONIA que vous pourrez admirer diverses œuvres d’artistes grecs et européens. Vous pouvez aussi réserver une visite guidée à pieds pour découvrir ces artistes mais en savoir sur le pourquoi de la montée hipster / street artiste à Athènes.

img_7480
img_7483
img_7490

Autre chose incontournable à Athènes: MANGER! La gastronomie grecque est un délice, il serait inhumain de ne pas profiter des bonnes tables pas chères de la capitale! Au programme, feta à l’huile d’olive, salade grecque aux tomates et concombres frais, feuilles de vigne. Pas d’adresse en particulier, j’ai pour ma part juste fait confiance à mon instinct et je n’ai jamais été déçue: préférez simplement les petits boui-boui aux restaurants internationaux des rues touristiques. Et sachez qu’un plat typique coûte aux environs de 5-8 euros, pas plus !

Pour manger sur le pouce le midi entre 2 visites, les kebab locaux (gyros) sont une super options: environ 3 euros grand maximum pour des portions généreuses et de qualité !

img_7188

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s