Lifestyle

#Expatenthailande : premières impressions

Mars 2017.

Fraîchement arrivée a Bangkok il y a bientôt deux semaines, je m’habitue aux bruits, aux odeurs et au rythme de vie de cette folle capitale asiatique. Je compte m’installer ici pour un bon bout de temps, mais je dois avouer que ces premiers jours sont sportifs et amènent à devoir trouver de nouveaux repères !

Mon trajet pour le travail est notamment assez différent des rues finalement assez calmes que je connaissais à Paris le matin ! Je marche 15 minutes sur un petit trottoir où les stands de nourriture se succèdent, éveillant un odorat dès le matin avec des effluves parfois surprenantes pour le petit-déjeuner : entre plats épicés, poisson frit et autres plats, tout y passe ! Je continue mon chemin sur une rue bondée de motos et de taxis d’où émanent de nombreux pots d’échappement et un certain vacarme. Mais ensuite, le bonheur revient avec le métro (MRT) et son organisation incroyable : on attend en faisant la queue l’un derrière l’autre (je reviendrais d’ailleurs sur cette bonne pratique dans un prochain article) et l’on pénètre dans une rame climatisée, ce qui fait le plus grand bien après – oui seulement – 15 minutes de marche. J’arrive ensuite à Silom, un quartier à la fois d’affaires et assez touristique, et je passe notamment par la rue Patpong pour aller au travail. Cette rue, connue pour son marché de nuit, revêt deux facettes très différentes : le matin, on y trouve des stands de jus de fruits frais et de nourriture, elle dort toute la journée et se réveille vers 18 heures avec des stands dédiés aux touristes mais surtout des bars à filles et les fameux ping pong shows ! Bref, en sortant du boulot, j’ai droit à une multitude de filles en mini short et attendant adossée à une barre de commencer le « spectacle », c’est assez déroutant.

street food.png

Et aussi, les thaïlandais sont souriants, mais pas que. Pour avoir vécu au Cambodge, j’avais remarqué qu’il est très difficile de se lier d’amitié avec des locaux, mais ici, même si un gouffre culturel est présent, il est plus facile de rencontrer des thaïs sur la même « longueur d’onde » et d’avoir des discussions, de partager des choses, etc … C’est un gros plus (même si je vais certainement devoir me mettre au thaï pour accélérer l’intégration). En tous cas, c’est très agréable.

En plus de ça, cette ville ne dort jamais: toujours quelque chose à faire, un événement, ou alors des magasins ouverts 24h/24 et des centres commerciaux ressemblant à des villes miniatures pour occuper ses week-ends. Ce rythme incessant change beaucoup de la France, là où le Dimanche à ne rien faire est roi ! Ici, on peut ne rien faire, mais on peut aussi faire tout ce qu’on veut !

Sinon, j’adore l’ambiance et l’énergie de cette ville: elle n’est pas forcément belle en termes d’architecture (à part les temples principaux comme le Wat Arun ou le Wat Pho) mais honnêtement,  elle a de la gueule ! Avec ses grandes avenues et immeubles à l’américaine, ses soirées endiablées, ses quartiers traditionnels et ses habitants souriants, c’est un mélange dont je doute qu’on se lasse facilement !

Il semblerait que tout cela me plaise beaucoup … Suite au prochain épisode !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s