Voyages

Que faire a Siem Reap en dehors des temples d’Angkor?

Alors évidemment, aller à Siem Reap, au Cambodge, sans visiter Angkor, c’est un peu comme visiter Paris sans même voir la Tour Eiffel …
On peut facilement passer 2 jours entiers à découvrir ce site religieux et architectural majeur, mais personnellement, je ne suis pas forcément une fan de vieilles pierres jusqu’à en admirer 8 heures par jour ! L’idéal, c’est de mêler des journées de temples et des activités autres pour voir toute la diversité de cette région que les touristes ne prennent pas le temps d’admirer ! C’est dommage, il y a plein d’autres choses a faire !

Une journée à Phnom Kulen
Phnom Kulen est une montagne sacrée, située a environ 2 heures de route de Siem Reap. On peut y accéder en van (pas en voiture car la route est trop escarpée) que vous louez a la journée depuis Siem Reap (mais c’est assez cher alors trouvez des potes de voyage pour le remplir) ou en moto. On peut facilement y passer la journée : rien que la route est agréable car plus on avance, plus on découverte une foret luxuriante. Première étape une fois en haut, la rivière aux mille lingams (Kbal Spean), qui présente un lit sculpté de milliers de lingams (représentation phallique dans la religion bouddhiste et hindoue) dans la rivière. C’est un lieu sacre pour les cambodgiens, et l’on se promene dans la jungle pendant environ 1 heure pour accéder aux zones les mieux sculptées.
La route continue ensuite vers le site de Phnom Kulen, ou un temple – ben oui évidemment – a été construit sur le rocher le plus haut de la montagne. Mais l’endroit le plus chouette, c’est la cascade de Phnom Kulen, ou les familles de locaux viennent pique-niquer le week-end. Il y a des petits restos locaux, des stands de nourriture et des petits magasins, et surtout, on peut se baigner dans une eau fraîche, et ce n’est pas négligeable sous 35 degrés !

Une journée sur le Tonle Sap
Le lac Tonle Sap est le poumon économique du Cambodge, car environ le tiers de la population du pays vit de la pêche. Depuis Siem Reap, on peut facilement faire des excursions a la journée sur le lac : attention toutefois parce qu’il y plusieurs villages flottants, certains étant très touristiques ou peu authentiques. J’ai eu l’occasion d’en visiter 2 : Komponh Phluk et Kompong Khleang. Le premier est a 1h de route, le second à 1H30 mais c’est le plus vaste et le moins touristique. Apres la route en voiture, on part ensuite en barque traditionnelle en bois a travers les méandres des villages flottants pour y découvrir une ville rythmée par l’eau. Les enfants vont a l’école en bateau, et la pêche y est l’activité majeure ! Il y a aussi une foret inondée a travers de laquelle on passe pour se retrouver en pleine nature.
Pour information, j’ai visité les villages flottants pendant la saison sèche et pendant la saison des pluies : et les deux valent le coup ! Pendant la saison sèche, c’est d’ailleurs encore plus impressionnant car on peut voir les constructions des maisons sur pilotis qui s’élévent a plus de 7 mètres de haut !
Enfin, si on vous propose le village de Chong Kneas, passez votre chemin car c’est le plus touristique (cars entiers de chinois, bonjour !) et le moins authentique.

kompong phluk2

kompong phluk

Une journée dans la ville
Je le concède, Siem Reap n’est pas vraiment la plus belle ville du Cambodge, mais elle a ses endroits caches ! Voici quelques adresses et bons plans pour profiter d’une journée dans le centre, après ces escapades nature des deux jours précédents.
Le massage est pour moi le passage oblige de tout voyage asiatique, et bien qu’il y ait des dizaines de salons ou le massage coûte 5 dollars, il y a aussi des centres vraiment haut de gamme pour une expérience très très agréable ; c’est notamment le cas de Bodia Spa, mon énorme coup de cœur ! Il se situe au bout de Pub Sreet, a l’étage d’une pharmacie.
L’artisanat est aussi très présent a Siem Reap, et pour éviter les lieux touristiques comme Artisans d’Angkor (qui est toutefois intéressant car le lieu présente les diverses sortes d’artisanat du pays, du tissage de la soie a la sculpture sur marbre), je recommanderai plutôt Angkor Artwork : deux français qui tentent de faire revivre l’artisanat de la laque végétale, spécialité qui tend à se perdre beaucoup. Ils créent des pièces extraordinaires! Enfin, pour le dîner, je vous conseille le lieu insolite du Bugs Café qui propose un menu orienté vers les … insectes évidemment! Et franchement, c’est délicieux!

Bonne découverte!

bugs cafe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s